En moyenne sur la France, la température a été supérieure à la normale de 2,5 °C (à 8,3 °C selon MeteoNews). « Février 2017 se classe ainsi parmi les dix mois de février les plus chauds sur la période de 1900 à 2017, loin derrière le mois de février 1990 avec +4,4 °C (1er rang) mais proche de 2007 (+2,8 °C, 7e rang), précise Météo-France. Les gelées ont été très peu fréquentes pour un mois de février, notamment sur le quart nord-est avec seulement 2 à 3 jours, soit plus de 10 jours de moins que la normale. »

Le retour de la pluie

En moyenne sur le pays, la pluviométrie a été conforme à la normale (56 mm selon MeteoNews) après la sécheresse de ces derniers mois. « La pluviométrie a été déficitaire de la Champagne-Ardenne au Centre-Val de Loire et à la Bourgogne, ainsi que le long de la vallée du Rhône. Le déficit pluviométrique a été marqué sur les Ardennes ainsi que sur le couloir rhodanien, dépassant localement 50 %, précise Météo-France. En revanche, les précipitations ont été excédentaires en bord de Manche ainsi que de la Bretagne au Sud-Ouest, en Alsace et sur le sud des Alpes. Des Pyrénées-Orientales à la Lozère, ainsi que sur l’est de la Corse, les cumuls ont atteint deux, trois fois la normale. »

Selon MeteoNews, l’hiver, dans son ensemble, a été très sec avec « 115 mm de pluie en moyenne sur l’Hexagone pour une normale de 199 mm, soit un important déficit de 42 % ». « La situation des nappes au 1er janvier 2017 traduit une période de recharge hivernale très peu active pour l’instant », précise le BRGM. À suivre si les pluies de ce début de mois freinent cette tendance.

Tempêtes et vents violents

Météo-France note également les passages tempétueux et les épisodes de vent violent fréquents en février. « Du 3 au 5 février, trois tempêtes (Kurt, Leiv et Marcel) se sont succédé avec des rafales atteignant 130 à 140 km/h sur les côtes et dépassant localement 120 km/h dans l’intérieur des terres. Les 12 et 13, lors d’un violent épisode de vent d’autan, les rafales ont dépassé 110 km/h sur le Sud-Ouest.

Le 23 février, en marge d’un système tempétueux sur les îles Britanniques, de violentes rafales de 100 à 110 km/h ont affecté les Hauts-de-France et les côtes normandes. Enfin, le mois s’est terminé avec un nouveau passage agité les 27 et 28 sur la moitié nord de l’Hexagone, accompagné d’orages et de fortes rafales. »

Concernant l’ensoleillement, il a été proche de la normale sur une grande partie du pays. Il a toutefois été déficitaire sur le pourtour méditerranéen, des Hauts-de-France au sud du Bassin parisien, ainsi qu’en Champagne-Ardenne et Haute-Normandie.

F.M.