0,3 petit degré de moyenne, voilà ce qui a manqué au printemps de 2020 pour ravir la première place du classement des printemps les plus chauds en France. Avec une température moyenne de près de 1,8°C au-dessus des normales de saison, ce printemps météorologique (mars, avril et mai) se classe derrière le printemps de 2011 (+2°C), selon Météo-France.

Une chaleur qui dure mais qui n’est pas nouvelle

Ce printemps étonnamment chaud fait suite à un hiver très doux : le plus doux depuis le début des mesures météorologiques en France. À l’échelle d’une année, la moyenne des températures entre juin 2019 et mai 2020 atteint également des records : 14,3°C. Ce n’est pas la première fois puisque des températures similaires avaient été observées entre juin 2006 et mai 2007.

La température moyenne sur douze mois, de juin à mai, a atteint un sommet en France : 14,3°C. © Météo-France

À voir aussi votre météo personnalisée sur Lafranceagricole.fr

Raphaëlle Borget