« Le mois dernier, des inquiétudes croissantes concernant la propagation mondiale du coronavirus et une incertitude croissante quant aux implications à plus long terme pour la production et la consommation ont augmenté », indique le Conseil international des céréales (CIC) dans son rapport du mois de mars.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !