« La moisson mondiale toutes céréales confondues en 2019/20 devrait être la deuxième plus grosse récolte jamais enregistrée, à 2 170 Mt (+1 % d’une année sur l’autre), car une hausse des moissons de blé et d’orge fait plus que compenser une production de maïs moindre », résume le CIC. La production du maïs a été ajustée et est relevée de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Rebond technique du blé, le maïs toujours dopé par la demande

Le blé rebondissait ce mardi 27 octobre 2020 à la mi-journée sur Euronext, au lendemain de prises de bénéfices. Le maïs français poursuivait son ascension sur l’échéance rapprochée, dopé par la demande et un manque de disponibilité en Europe de l’Est.