Pour la campagne de 2020 de la Pac, l’arrêté ministériel signé le 2 février 2021 et publié au Journal officiel ce jeudi 25 février 2021, fixe le montant unitaire de l’aide à la production de :

  • Blé dur à 61 € au lieu de 55 euros en 2019 ;
  • Pommes de terre féculières à 80 euros au lieu de 81 euros en 2019 ;
  • Légumineuses fourragères destinées à la déshydratation à 159 euros au lieu de 165 euros en 2019 ;
  • Tomates destinées à la transformation à 1 210 euros au lieu de 1 120 euros en 2019 ;
  • Pêches destinées à la transformation est fixé à 565 euros au lieu de 400 euros en 2019 ;
  • Poires destinées à la transformation à 1 410 euros au lieu de 1 255 euros en 2019.

Un arrêté du 15 février 2021 a précisé certaines conditions d’éligibilité des aides à la production de fruits transformés et de semences de graminées.

Un autre arrêté publié le 2 février 2021 a fixé le montant pour la campagne de 2020 des aides couplées à la production de légumineuses fourragères, de soja, de protéagineux, de chanvre, de houblon et de riz.

Éric Roussel

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les prix du blé et du maïs soutenus par la météo

Les prix des céréales continuaient leur ascension, ce mardi 20 avril 2021 à la mi-journée, soutenus par une météo peu engageante pour les cultures.