« Que ce soit sur le maïs ou le soja, les chiffres apparaissent comme étant dans la fourchette basse des estimations », a commenté Dewey Strickler, d’Ag Watch Market Advisors alors que les cours ont grimpé après la parution du rapport du ministère américain de l’Agriculture (USDA).

Moins de maïs et de soja semés que prévu

Le département de l’Agriculture a annoncé que 87,6 millions d’acres (35,4 millions d’hectares) devraient être consacrés au soja alors que les prévisions tablaient sur 90,1 millions d’acres (36,4 millions d’hectares).

De même pour le maïs, l’USDA a porté sa prévision à 91,1 millions d’acres (36,8 millions d’hectares) alors que les analystes misaient sur 93,1 millions (37,6 millions d’hectares). « Mais ces chiffres restent supérieurs à ceux de l’année dernière », a souligné Dewey Strickler.

Des « encouragements à ceux qui croient à la hausse »

« Si, à première vue, ces données sont favorables au marché, à plus long terme, je ne crois pas que ce soit le cas », a-t-il douté. « Ce rapport a juste donné des encouragements à ceux qui croient à la hausse du marché », a encore noté l’expert.

Selon lui, les prévisions météorologiques dans les semaines à venir, notamment dans la « cornbelt », la ceinture de maïs du Midwest, annoncent des températures supérieures à la normale favorables à la germination, ce qui pèse en général sur les cours.

« Il n’y a donc rien pour l’instant qui puisse affecter négativement ces plants », a relevé Dewey Strickler.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,1800 dollars, contre 6,0175 dollars mardi, en hausse de 2,70 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,6425 dollars, contre 5,3925 dollars à la dernière clôture, en progrès de 4,63 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 14,3675 dollars, contre 13,6675 dollars mardi, bondissant de 5,12 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul, maïs toujours en hausse

Les prix de la prochaine récolte de blé reculaient le vendredi 7 mai 2021 en fin d’après-midi, tandis que le maïs poursuivait sa course folle, en raison des inquiétudes qui pèsent sur les cultures au Brésil.