Le ministère de l’Agriculture américain (USDA) doit diffuser jeudi, le 11 juin 2020, en fin de matinée son rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles aux États-Unis et dans le monde. « Le marché s’attend à un rapport tirant un peu vers le bas les prix du maïs et du soja et plutôt neutre en ce qui concerne le blé », précise Mike Lung, de la maison de courtage Allendale.

Les investisseurs dans l’attente

« Il faudra voir si l’USDA publie des estimations à même de surprendre les investisseurs », ajoute Mike Lung. Mais avant la publication de ce document, les volumes d’échange sont restés assez faibles sur le marché agricole mercredi. Les acteurs du marché ont par ailleurs suivi de près la fin de la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed).

La Fed a laissé ses taux d’intérêt inchangés dans une fourchette comprise entre 0 % et 0,25 % et a prévu de les maintenir en l’état jusqu’en 2022. Cette perspective de taux bas a pesé sur le dollar et, par ricochet, sur les prix des produits agricoles. Ces derniers étant libellés dans la devise américaine, ils ont tendance à reculer quand le dollar se déprécie, car ils deviennent moins chers pour les acheteurs munis d’autres devises.

Du côté du maïs, la production d’éthanol a augmenté pour la sixième semaine de suite, à 837 000 barils par jour, selon les chiffres de l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA). Ce niveau reste inférieur à celui précédant la crise liée à la Pandémie de Covid-19, qui a mis un net coup d’arrêt au transport. Une partie importante de la production de maïs aux États-Unis est consacrée à la fabrication d’éthanol, utilisé comme biocarburant.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,2625 dollars, contre 3,2750 dollars mardi (–0,23 %).

Le boisseau de blé pour livraison en juillet, le plus actif, a fini à 5,0625 dollars, contre 5,0450 dollars à la précédente clôture (+0,59 %).

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,6550 dollars, contre 8,6325 dollars la veille (+0,35 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs indécis, à l’image du marché

Les prix du blé et du maïs restaient hésitants mardi 21 septembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, après une baisse générale la veille dans un marché attentif à la situation en Chine et aux perspectives de récoltes.