« Il a fait très froid dans certaines parties occidentales de la région productrice de blé, comme l’Oklahoma ou le Kansas, souligne Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. Ce n’est pas suffisant pour faire craindre une gelée dévastatrice mais c’est assez pour suggérer que cela a un peu affecté les semis. » D’autant que les surfaces consacrées au blé d’hiver aux États-Unis n&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en petite hausse face à des perspectives de temps sec

Les prix du blé progressaient ce lundi 25 mai 2020, portés par des perspectives de temps sec compromettant le rendement des récoltes.