Après une vague de sécheresse dans le Midwest, des averses jeudi, notamment dans l’Iowa, avaient contribué à faire chuter les cours du maïs, du blé et du soja. Un billet vert renforcé par une Réserve fédérale au ton moins accommodant après sa réunion de politique monétaire avait aussi entraîné vers le bas les prix agricoles, libellés en dollars.

Les investisseurs de retour

Les investisseurs ont visiblement estimé que la baisse avait été trop grande et sont revenus sur le marché. « Après de lourdes pertes jeudi, les acheteurs à la recherche de bonnes affaires sont revenus sur les marchés agricoles aujourd’hui, provoquant une série d’achats techniques qui a fait considérablement monter les prix à la clôture », résume Ben Potter, de Farm Futures Daily.

« Des prévisions météorologiques favorables aux rendements pour le reste du mois de juin pourraient conduire à encore plus de volatilité dans les deux prochaines semaines », prévient M. Potter. La Corn-belt et les Grandes Plaines devraient notamment recevoir des pluies pendant le week-end et au début de la semaine prochaine.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en septembre, le plus échangé, a conclu à 6,6575 dollars, contre 6,4300 dollars à la précédente clôture, montant de 3,54 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 5,6625 dollars, contre 5,3250 dollars jeudi, grimpant de 6,34 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu à 13,1300 dollars, contre 12,5275 dollars la veille, s’appréciant de 4,81 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Légère baisse du blé

Les prix du blé reculaient légèrement mardi 27 juillet 2021 en fin d’après-midi, dans un marché attentif à la progression de la moisson en Europe et chez les pays importateurs.