Alors que des pluies au Brésil, favorables aux récoltes, avaient fait reculer jeudi le cours du maïs, « les prévisions météorologiques en Argentine indiquent désormais des conditions plus sèches ce week-end, ce qui soutient à nouveau le cours du maïs », a expliqué Dewey Strickler, d’Ag Watch Market Advisers.

À lire aussi : Les différends franco-algériens poussent le blé à la baisse (14/01/2022)

La production attendue en baisse

Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a aussi annoncé une vente à l’exportation de 100 422 tonnes de maïs au Mexique. Le Conseil international des céréales a en outre abaissé son estimation de la production mondiale de maïs à cause de la sécheresse en Amérique du Sud. Cette réduction de l’estimation de la production mondiale est essentiellement due au Brésil, qui passe de 117,4 à 112,9 millions de tonnes.

Le cours du blé a conclu en petite baisse, dans la foulée d’un renforcement du dollar vendredi, qui renchérit les exportations américaines.

À lire aussi : Les exportations de blé tendre français revues à la baisse (13/01/2022)

Celui du soja s’est aussi replié malgré l’annonce mercredi par l’USDA dans son rapport Wasde d’une diminution de la production mondiale, favorable aux cours. « Même un peu plus faible, le volume de cette production reste un record », a souligné Dewey Strickler.

Une vente de 100 000 tonnes de soja à l’Espagne a également été annoncée par le ministère américain.

Le Chicago Board of Trade sera fermé lundi pour observer le jour férié de Martin Luther King Day.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars 2022 a abandonné 1,45 %, à 7,4150 dollars, contre 7,4675 dollars jeudi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison le même mois a gagné 1,48 %, à 5,9625 dollars contre 5,8750 dollars à la précédente clôture.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a lâché 0,54 %, à 13,6975 dollars, contre 13,7725 dollars la veille.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les céréales hésitantes sur le marché européen

Les prix du maïs étaient hésitants ce lundi 17 janvier 2022 après-midi sur Euronext, dans un contexte de légère détente alors que les premières pluies arrivent sur le sud du Brésil et sur l’Argentine.