Les maisons de courtage ont fait part au ministère américain de l’Agriculture (USDA) d’une vente de 132 000 tonnes de soja à la Chine. Sur l’ensemble de la semaine dernière, les États-Unis avaient enregistré une commande totale de 1,52 million de tonnes de l’oléagineux et de 1,90 million de tonnes de maïs.

Ces ventes successives renforcent l’idée que Pékin va respecter ses engagements de l’accord commercial préliminaire signé au début de janvier avec Washington, qui prévoit une augmentation considérable des achats de produits agricoles américains.

Des conditions météo favorables pour le maïs

Le blé et le maïs se sont en revanche repliés lundi en raison de « liquidations de contrats par des fonds d’investissement » anticipant une baisse, note Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. « Les prévisions météorologiques et les conditions sont proches de leur niveau optimal pour la pollinisation des cultures de maïs », précise Brian Hoops.

Les acteurs du marché attendaient par ailleurs les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur l’avancée des récoltes et la qualité des semis, diffusés ce lundi 20 juillet 2020 en fin d’après-midi. Selon les prévisions des analystes, la part de maïs et de soja considérée « bonne à excellente » devrait un peu baisser, tandis que celle de blé de printemps devrait rester stable.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé lundi à 3,3575 dollars, contre 3,3975 dollars vendredi (–1,17 %).

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,2200 dollars, contre 5,3475 dollars à la précédente clôture (–2,38 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 9,0000 dollars, contre 8,9500 dollars vendredi (+0,56 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

En baisse sur Euronext, les céréales s’inquiètent de la crise sanitaire

Les céréales, blé comme maïs, étaient en net recul mercredi 28 octobre 2020 à la mi-journée, touchées comme l’ensemble des marchés par les inquiétudes liées aux mesures que doit annoncer l’exécutif dans la soirée, pour endiguer la progression de l’épidémie de coronavirus.