Le maïs s’est légèrement replié dans l’attente d’un rapport mensuel de l’administration américaine sur les estimations de production et la demande agricole aux États-Unis et dans le monde (Wasde), qui sera publié vendredi.

Des commandes à l’exportation

« Le soja est fermement ancré du côté des achats », certains contrats portant sur les récoltes de novembre atteignant des sommets pour 2020, a souligné Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting.

Deux importantes commandes à l’exportation ont aussi soutenu les cours du soja. Selon le ministère de l’Agriculture américain, la Chine a commandé 238 000 tonnes de soja et une autre commande, de 132 000 tonnes, a été passée pour d’autres cieux encore inconnus.

Le Brésil pourrait importer du blé

Après une séance à la hausse, le blé a terminé à l’équilibre. « Deux facteurs semblent jouer : le Brésil songe à lever ses tarifs douaniers d’importation sur le riz », après avoir levé ceux sur le maïs, a expliqué Michael Zuzolo. Ce qui laisse penser que Brasilia est « serré sur l’approvisionnement en céréales domestiques et pourrait à l’avenir importer du blé américain ».

Des informations sur des prévisions de temps sec en Ukraine et en Russie, alors que ces régions s’apprêtent à semer la prochaine récolte, ont aussi attiré l’attention des courtiers.

Le maïs, qui baissait légèrement, était l’objet de « prises de position » avant la publication du rapport Wasde.

« D’ordinaire et c’est ce qui se passe aujourd’hui à mon avis, deux ou trois jours avant le rapport, le marché a tendance à acheter du soja et à vendre du maïs parce qu’on s’attend à ce que les données du rapport soient plus favorables au soja », a expliqué l’analyste de Global Commodity Analytics.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,6025 dollars, contre 3,6175 dollars (–0,41 %) la veille.

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,4375 dollars, contre 5,4425 dollars à la précédente clôture (–0,09 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 9,7875 dollars, contre 9,7300 dollars mardi (+0,59 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Petit rebond du blé, la demande est toujours là

Les prix du blé connaissaient un petit rebond, vendredi 23 octobre 2020 à la mi-journée, à la faveur d’une demande qui repartait de plus belle en Afrique du Nord.