Le rapport mensuel Wasde de l’USDA, le ministère américain de l’Agriculture, sur les estimations de production et la demande agricole aux États-Unis et dans le monde, publié ce vendredi 11 septembre 2020, a fait état d’une réduction des prévisions de stocks de soja aux États-Unis, ce qui a nettement soutenu le cours.

Des prévisions « anticipées par le marché »

« C’était déjà anticipé par les marchés », a cependant noté Alan Brugler, de Brugler Marketing and Management, ajoutant que d’autres facteurs, comme des épisodes de gel dans les États du Minnesota et du Dakota, ont aussi aidé le cours.

Le gouvernement américain a réduit ses estimations de production nationale de soja de 3 millions de tonnes, à 117,4 millions de tonnes. Cette révision, couplée à des stocks initiaux en baisse, conséquence des ventes importantes à la Chine ces dernières semaines, conduit à des stocks de fin de campagne revus à la baisse de 4 millions de tonnes, à 12,5 millions de tonnes.

Une forte demande chinoise

Pour Jason Roose, de US Commodities, le soja est en outre porté « par une forte demande chinoise », comme l’a encore attesté une commande à l’exportation de 262 000 tonnes par la Chine, annoncée vendredi par le ministère de l’Agriculture américain. Une autre commande de 222 000 tonnes de soja a été passée pour des destinations inconnues.

Le maïs a aussi profité des prévisions du rapport Wasde qui misent sur une production révisée en baisse, déjà anticipée par les analystes. La production américaine de maïs est ainsi revue à la baisse de plus de 9,5 millions de tonnes, à 378,5 millions de tonnes, conséquence des violentes tempêtes qui ont touché plusieurs millions d’hectares dans l’Iowa en août dernier.

Le cours du blé a lui souffert d’une prévision de production mondiale toujours élevée.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,6850 dollars (+0,95 %), contre 3,6500 dollars la veille.

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,4200 dollars, contre 5,4825 dollars à la précédente clôture (–1,14 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 9,9600 dollars vendredi contre 9,7750 dollars jeudi (+1,89 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Petit rebond du blé, la demande est toujours là

Les prix du blé connaissaient un petit rebond, vendredi 23 octobre 2020 à la mi-journée, à la faveur d’une demande qui repartait de plus belle en Afrique du Nord.