Selon le rapport hebdomadaire du ministère américain, les États-Unis ont vendu 345 000 tonnes de soja la semaine dernière, soit bien moins que les prévisions des analystes, qui s’attendaient à des chiffres compris entre 500 000 et 1,03 million de tonnes.

Avec 769 200 tonnes vendues, le maïs s’est lui établi dans la fourchette basse des attentes et les ventes de blé (542 400 tonnes) ont été à peu près conformes aux attentes moyennes.

Un impact sur les quantités de soja cultivées

Le soja a par ailleurs enregistré un repli technique après avoir atteint un plus haut en six semaines en cours de séance, dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon Kathleen Murphy, de CHS Hedging, le pic atteint par l’oléagineux plus tôt s’explique notamment par le relèvement des taxes à l’exportation sur le soja argentin, qui rend le soja américain plus compétitif. « La nouvelle hausse des taxes en Argentine devrait avoir un impact sur les investissements agricoles et sur les quantités de soja cultivées en Argentine », souligne l’experte.

Le soja américain continue toutefois de souffrir de l’absence de commandes significatives en provenance de la Chine, alors que Pékin s’est engagé en janvier à augmenter ses achats de produits agricoles aux États-Unis. Mercredi, le ministre américain de l’Agriculture Sonny Perdue a annoncé à des parlementaires que ces commandes commenceraient à se matérialiser à la fin du printemps et au début de l’été.

Voir aussi : Accord Chine-USA : 200 milliards de dollars d’importations supplémentaires (16/01/2020)

• Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,8175 dollars, contre 3,8500 dollars à la précédente clôture (–0,84 %).

• Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,1875 dollars, contre 5,1825 dollars mercredi (+0,10 %).

• Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 8,9700 dollars, contre 9,0725 dollars la veille (–1,13 %).

Voir aussi : cours et marchés agricoles pour la France avec analyses et tendances

AFP

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé européen s’exporte bien, les cours en légère hausse

Les prix du blé augmentaient légèrement le mercredi 20 octobre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, où les exportations se portent bien, avec une hausse de près d’un tiers par rapport à la précédente campagne.