« Les prix du blé sont nettement montés grâce à des tendances solides du côté de la demande et à un temps qui reste sec dans le nord des Grandes Plaines », note Ben Potter, de Farm Futures Daily.

Des pluies favorables au maïs et au soja

La météo est en revanche plus favorable pour le maïs et le soja avec des averses attendues lors des prochains jours, ce qui a contribué à faire baisser les prix des deux produits mercredi.

Le soja a toutefois limité ses pertes après l’annonce par le ministère de l’Agriculture d’une commande par la Chine de 330 000 tonnes de l’oléagineux.

Du côté du maïs, la production américaine d’éthanol, un biocarburant fabriqué en partie grâce à la céréale, a légèrement progressé la semaine dernière, montant à 1,05 million de barils par jour (+23 000 barils).

Les réserves d’éthanol en hausse

Les réserves d’éthanol sont aussi en hausse, de 518 000 barils, à 21,12 millions de barils, soit leur plus haut niveau en plus de trois mois.

Les investisseurs prendront connaissance jeudi matin des chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur les ventes à l’étranger de produits agricoles.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en septembre, le plus échangé, a conclu à 6,6375 dollars, contre 6,5500 dollars à la précédente clôture, montant de 1,34 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 5,3575 dollars, contre 5,3900 dollars mardi, baissant de 0,60 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu à 13,0025 dollars, contre 13,0225 dollars la veille, reculant de 0,15 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé à l’équilibre, la moisson se poursuit bon an mal an

Les prix du blé étaient à l’équilibre, mercredi 4 août 2021 en fin de matinée, demeurant à un niveau élevé devant une moisson compliquée par la météo et une révision à la baisse des prévisions de production en France.