Les prix des produits agricoles « sont encore lundi entraînés par les vagues qui secouent les autres marchés financiers », estime Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics. En l’occurrence, le plongeon des prix du baril de brut à leur plus bas niveau depuis le début de 2002 à Londres comme à New York, où il évolue désormais autour de la barre symbolique des 20 dollars.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Sur Euronext le blé soutenu par les incidents climatiques

Les prix du blé évoluaient en nette progression, jeudi 4 juin 2020 à la mi-journée, soutenus par le temps sec en France, malgré quelques orages, et d’autres inquiétudes climatiques.