Le soja a terminé en hausse de 1,41 %, les conditions météo qui continuent d’être sèches en Amérique latine, surtout en Argentine et dans le sud du Brésil où est produit l’oléagineux, ont clairement soutenu son prix, a indiqué Dax Wedemeyer, d’US Commodities. « Les fonds d’investissement ont été des acheteurs importants aujourd’hui, ce qui a fait monter les prix du soja, tandis que l’absence d’humidité en Amérique du Sud continue d’abaisser leurs perspectives de récolte », a ajouté l’expert.

Le blé termine dans le rouge

Le maïs a suivi l’ascension du soja (+0,96 %), d’autant plus que des informations selon lesquelles la Chine s’apprêterait à acheter du maïs sur le marché mondial ont intéressé les investisseurs. Une commande de 195 000 tonnes de maïs américain par le Mexique annoncée par le département américain de l’Agriculture (USDA) a aussi soutenu les prix.

Le cours du principal contrat de blé a, pour sa part, terminé dans le rouge, en repli de 0,46 % alors que la compétition sur les prix à l’exportation entre le blé russe et le blé australien a fait baisser les cours, a indiqué Dax Wedemeyer.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre, le plus actif, a terminé à 5,9525 dollars, contre 5,9800 dollars lundi, en repli de 0,46 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a fini à 4,2575 dollars, contre 4,1625 dollars lundi, gagnant 0,96 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en janvier, le plus échangé, a conclu à 11,6975 dollars, contre 11,5325 dollars à la précédente clôture, montant de 1,41 %.

AFP