Le cours du maïs coté à Chicago est remonté jeudi après trois séances consécutives de baisse, profitant du net rebond du marché de l’énergie. Le soja et le blé sont aussi montés.

Le maïs profite de la flambée des prix pétroliers, qui ont grimpé jeudi de près de 24 % à New York et de près de 15 % à Londres après s’être écroulé la veille.

Une hausse attendue de la demande en or noir implique généralement, en parallèle, l’espoir d’une augmentation de la consommation d’éthanol, un biocarburant composé en partie de maïs.

Cependant, « les inquiétudes autour du coronavirus limitent le potentiel à la hausse » de la céréale, note Ami Heesch, de CHS Hedging.

Le soja a pour sa part continué de s’apprécier, alors que le Brésil, l’un des principaux producteurs mondiaux de l’oléagineux, connaît des difficultés à faire partir ses cargaisons de tourteau de soja, souligne Ami Heesch. L’oléagineux a également bénéficié de « l’idée que les surfaces consacrées aux cultures seront plus petites en 2020 », ce qui réduirait l’offre et ferait monter les prix, ajoute l’experte.

Quant au blé, il est monté après plusieurs rumeurs de marché sur de futures livraisons à l’étranger. Selon Brian Hoops, de Midwest Market Solutions, certaines indications laissent ainsi penser que « la Chine va acheter deux à cinq cargaisons de blé américain. »

Par ailleurs, selon le rapport hebdomadaire du ministère américain, les États-Unis ont vendu 904 500 tonnes de maïs la semaine dernière, dans la fourchette haute des attentes des analystes.

338 300 tonnes de blé et 631 600 tonnes de soja ont également été vendues, ce qui correspond à la moyenne basse des analystes.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,4540 dollars, contre 3,3520 dollars mercredi.

Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,3500 dollars, contre 5,0825 dollars à la dernière clôture.

Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 8,4320 dollars, contre 8,2540 dollars mercredi.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les cours du blé et du maïs reculent sur Euronext

Le marché des matières premières agricoles recule depuis le début de semaine. Les prix du blé et du maïs ne font pas exception. Après un net repli à la clôture hier, le 16 août, ils diminuaient plus légèrement ce mercredi matin à l’ouverture d’Euronext.