Selon le système du ministère américain de l’Agriculture (USDA) qui recense les exportations privées au jour le jour, Pékin a passé une commande massive de 1,762 million de tonnes de maïs pour livraison lors de la campagne 2020/2021.

Avant cette commande, le plus gros achat de maïs américain par la Chine datait de décembre 1994 (1,45 million de tonnes). L’USDA a également annoncé mardi la vente à la Chine de 129 000 tonnes de soja pour 2020-2021.

Toutefois, indique Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics, « nous sommes en ce moment dans un marché binaire où le temps et l’offre sont les seuls vrais facteurs qui font bouger les prix à court terme. » À cet égard, les prévisions météorologiques continuaient d’afficher un temps favorable dans la « Corn Belt » (ceinture du maïs) cette semaine et la semaine prochaine, laissant anticiper une récolte abondante.

En revanche, un rapport de l’USDA diffusé lundi 13 juillet 2020 a montré que les semis de maïs considérés comme bons à excellents étaient en repli au 12 juillet 2020 rapport à la semaine précédente. Il en va de même pour les semis de blé et le soja, ce qui a généralement tendance à tirer les prix vers le haut.

Chine-Etats-Unis un accord non viable ?

Si la vente de maïs à la Chine n’a pas pesé sur les prix mardi 14 juillet 2020, « elle réduit de manière significative les tensions entre les deux pays, qui menacent le marché agricole », note Mike Zuzolo. Dans le cadre d’un accord commercial préliminaire signé en janvier, Pékin s’est en effet engagé à augmenter ses achats de produits agricoles américains au cours des deux prochaines années. Mais plusieurs observateurs se sont interrogés sur la viabilité de cet accord avec la recrudescence des tensions sino-américaines ces derniers mois, au sujet du coronavirus ou de la situation politique à Hong Kong.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mardi à 3,3375 dollars contre 3,3650 dollars la veille (-0,8 %).

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,2675 dollars contre 5,2475 dollars à la précédente clôture (+0,4 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 8,7750 dollars contre 8,7525 dollars lundi (+0,3 %).

AFP