Le Mexique a fait part de son intention d’acheter 123 000 tonnes de maïs aux États-Unis. 345 000 tonnes supplémentaires doivent être livrées vers des destinations inconnues.

Ces ventes sont interprétées par les investisseurs comme un signal positif pour la demande en maïs.

« Forte reprise en Chine »

Le prix du soja a, pour sa part, été porté par « la forte reprise économique en Chine », note Jacquie Holland, de Farm Futures Daily. Selon le Bureau national des statistiques (BNS), le PIB a bondi de 4,9 % au troisième trimestre, au moment où la plupart des grandes économies étaient plombées par la pandémie de Covid-19.

Cette hausse est toutefois inférieure aux prévisions d’un groupe d’analystes sondés par l’AFP (+5,2 %). Le cours de l’oléagineux a aussi bénéficié des conditions sèches d’ensemencement au Brésil, l’un des principaux producteurs mondiaux.

La sécheresse inquiète

La sécheresse dans plusieurs régions productrices, notamment en Russie, a aussi permis au blé de gagner du terrain pour la quatrième séance de suite. À la fin de la journée, les acteurs du marché ont pris connaissance des chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur l’avancée des récoltes aux États-Unis. Le marché s’attendait à ce que 59 % du maïs et 79 % du soja aient été récoltés. Le blé d’hiver devrait, quant à lui, avoir été semé à 82 %, selon les anticipations.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre, le plus actif, a terminé à 6,2700 dollars, contre 6,2525 dollars vendredi, gagnant 0,28 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a fini à 4,0525 dollars, contre 4,0200 dollars avant le week-end, prenant 0,81 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre, le plus échangé, a conclu à 10,5425 dollars, contre 10,5000 dollars à la précédente clôture, une hausse de 0,40 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé grappille du terrain sur le marché européen

Les prix du blé progressaient légèrement vendredi 4 décembre 2020 à la mi-journée, après plusieurs jours de recul, dans un contexte de demande toujours soutenue.