Dans ce document, très suivi par les acteurs du marché, l’USDA livrera plusieurs estimations, notamment sur la production agricole et sur les stocks de fin de campagne aux États-Unis et dans le reste du monde. Il s’agira du premier rapport comprenant des prévisions pour la campagne de 2020-2021.

De gros stocks de fin de campagne

Selon Dax Wedemeyer, de US Commodities, les stocks de fin de campagne de maïs et de soja devraient s’établir à des niveaux particulièrement élevés, en raison des dérèglements provoqués par la pandémie du coronavirus. « On verra si le rapport confirme le ralentissement du rythme des exportations ces deux derniers mois », indique l’expert.

Concernant le blé, les analystes s’attendent à une baisse des estimations de la production mondiale en 2020 par rapport à l’année dernière, notamment à cause de sécheresses en Europe et dans la région de la mer Noire. Le blé a toutefois perdu du terrain sous l’effet d’une amélioration des prévisions météorologiques aux États-Unis.

Semis sous surveillance

Les investisseurs attendaient aussi la diffusion lundi d’un rapport hebdomadaire sur l’avancée des semis et la qualité des récoltes aux États-Unis. Les analystes anticipent que le maïs a été semé entre 70 % et 72 %, le soja entre 38 % et 40 % et le blé rouge de printemps entre 50 % et 55 %. Ces estimations sont nettement supérieures à l’an dernier à la même période.

Le marché digérait en outre une annonce faite samedi par Donald Trump selon laquelle le gouvernement américain allait acheter pour 3 milliards de dollars de surplus laitiers et alimentaires (viande et produits agricoles) pour venir en aide aux agriculteurs frappés par la crise du coronavirus.

« Cela va aider les producteurs à court terme », estime Dax Wedemeyer. « Mais il faudra voir si les prix vont remonter de manière durable grâce à cela », tempère-t-il.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé lundi à 3,1850 dollars, contre 3,1925 dollars vendredi (–0,47 %).

Le boisseau de blé pour livraison en juillet, le plus actif, a fini à 5,1725 dollars, contre 5,2200 dollars à la précédente clôture (–1,05 %).

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,5550 dollars contre 8,5050 dollars vendredi (+0,44 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les cours du blé et du maïs reculent sur Euronext

Le marché des matières premières agricoles recule depuis le début de semaine. Les prix du blé et du maïs ne font pas exception. Après un net repli à la clôture hier, le 16 août, ils diminuaient plus légèrement ce mercredi matin à l’ouverture d’Euronext.