« Le maïs et le soja bénéficient de mouvements techniques d’achat après le fiasco d’hier », note Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. Comme l’ensemble des marchés financiers américains, et en particulier celui du pétrole, les prix des produits agricoles avaient chuté la veille, abandonnant entre 1,5 % et 2 %.

La Chine aux achats

Maïs et soja ont effacé vendredi la quasi-totalité de leurs pertes. « Le maïs est également soutenu par des facteurs fondamentaux après l’annonce de l’achat par la Chine de 800 000 tonnes ce matin », souligne Brian Hoops.

Il s’agit de la quatrième journée de suite où une importante commande chinoise est annoncée par le gouvernement américain, ce qui porte à 3,9 millions de tonnes le volume de maïs vendu à Pékin sur la semaine.

La météo et le dollar défavorables au cours du blé

Le blé a en revanche de nouveau reculé alors que des prévisions météorologiques plus favorables dans les régions productrices américaines laissent envisager un meilleur développement des semis et donc une offre plus conséquente.

Le renforcement du dollar, dans lequel sont libellés les prix du blé, a également pesé sur le cours de la céréale.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,2700 dollars, contre 6,3050 dollars la veille, en recul de 0,56 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,5775 dollars, contre 5,4650 dollars à la dernière clôture, en hausse de 2,06 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 14,1625 dollars, contre 13,9225 dollars mercredi, gagnant 1,72 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul, maïs toujours en hausse

Les prix de la prochaine récolte de blé reculaient le vendredi 7 mai 2021 en fin d’après-midi, tandis que le maïs poursuivait sa course folle, en raison des inquiétudes qui pèsent sur les cultures au Brésil.