« La météo semble idéale pour les récoltes », commentent les analystes de CHS Hedging alors que des pluies légères sont annoncées entre samedi et mardi prochain dans l’est de la Corn Belt. Les derniers chiffres hebdomadaires du gouvernement américain, publiés lundi, ont montré une nette accélération du rythme des récoltes la semaine dernière, à la fois pour le maïs et le soja.

Le blé remonte

Le soja n’a par ailleurs pas profité de l’annonce ce vendredi d’une commande de 264 000 tonnes par la Chine et de 252 000 tonnes pour livraison vers des destinations inconnues. Le blé est pour sa part remonté au lendemain d’un repli, s’appréciant notamment en raison des prévisions de sécheresse en Russie, en Argentine ainsi que dans la région des Grandes Plaines aux États-Unis.

Comme les autres places financières, le marché agricole a suivi de près les nouvelles liées à l’état de santé du président Donald Trump, testé positif au coronavirus, tout comme sa femme Melania Trump. Le locataire de la Maison Blanche, qui a dû suspendre sa campagne de réélection, présente des «symptômes légers», selon son chef de cabinet.

« Le président Trump n’est pas un agriculteur, mais son bien-être est assurément un sujet d’inquiétude nationale », relève Ben Potter de Farm Futures Daily. « La nouvelle que lui et la Première Dame ont été testés positifs au Covid-19 a envoyé des ondes de choc dans une grande variété de secteurs », ajoute Ben Potter.

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,7325 dollars contre 5,7025 dollars la veille (+ 0,53 %).

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,7975 dollars contre 3,8275 dollars jeudi (- 0,78 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a conclu à 10,2075 dollars contre 10,2350 dollars la veille (- 0,27 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé à l’équilibre

Le prix du blé était à l’équilibre ce mardi 24 novembre 2020 en fin d’après-midi, au lendemain d’une journée de hausse.