Dans son rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles (Wasde), le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a estimé que les réserves américaines de maïs à l’issue de la campagne 2020-2021 seraient de 28,12 millions de tonnes, contre 31,93 millions de tonnes le mois dernier.

Exportations revues à la hausse

Ce repli s’explique notamment par une révision à la hausse des exportations de maïs américain, qui passent de 70,49 0 en mai à 72,39 millions de tonnes en juin, et par l’anticipation d’une forte consommation d’éthanol. Selon l’USDA, cela « sous-entend une demande mondiale toujours robuste en débit de prix élevés ».

« L’USDA a alimenté ceux qui parient sur une hausse du maïs dans son rapport », résume Ben Potter, de Farm Futures Daily. Du côté du blé, les prévisions sont quasiment inchangées aux États-Unis pour la campagne en cours, mais l’USDA a relevé ses estimations de production pour 2021-2022, de 50,95 millions de tonnes à 51,66 millions de tonnes.

Davantage de soja américain en fin de campagne

Le cours du soja a, pour sa part, souffert de la révision à la hausse des prévisions de stocks de fin de campagne aux États-Unis, qui étaient de 3,25 millions de tonnes en mai et sont désormais de 3,66 millions de tonnes.

« Maintenant que le rapport est passé, le marché va porter toute son attention sur les prévisions météorologiques dans les prochaines semaines jusqu’à la publication du rapport sur les stocks le 30 juin », avance Michaela White, de CHS Hedging.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a conclu à 6,8375 dollars, contre 6,8225 dollars à la précédente clôture, prenant 0,22 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet a terminé à 6,9900 dollars, contre 6,9075 dollars la veille, montant de 1,19 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en juillet a conclu à 15,4400 dollars, contre 15,6250 dollars mercredi, lâchant 1,18 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en baisse sur Euronext après le rapport USDA

Les prix du blé étaient en recul, ce vendredi 11 juin 2021 en fin d’après-midi, au lendemain d’une révision à la hausse de la prochaine récolte mondiale, plus que jamais attendue à des niveaux records, par le ministère américain de l’Agriculture.