Dans un marché plutôt calme, le blé américain, qui restait sur deux séances de repli consécutives, s’est bien repris. Ses gains peuvent être attribués « à des mouvements techniques et des couvertures de position », suggère Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

Le maïs grimpe, le soja recule

Si le maïs a lui aussi profité de cet élan, le soja a enregistré une troisième baisse d’affilée, les acteurs du marché attendant désespérément de nouveaux signes de demande en provenance de la Chine.

La dernière commande de soja américain passée par Pékin remonte à près d’un mois. Dans le même temps, les courtiers et les investisseurs observent avec inquiétude l’évolution de la météo au Brésil et en Argentine. Les conditions actuelles laissent envisager des récoltes abondantes, ce qui a tendance à peser sur les prix.

« Ces signaux baissiers ont conduit les fonds spéculatifs à liquider leurs positions longues (misant sur une hausse des prix, NDLR), ce qui a encore plus fait baisser les cours », indiquent Jacquie Holland et Ben Potter, de Farm Futures.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars, le plus actif, a terminé à 5,8850 dollars, contre 5,7725 dollars la veille, montant de 1,95 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a fini à 4,2375 dollars, contre 4,2075 dollars à la dernière clôture, en hausse de 0,71 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en janvier, le plus échangé, a terminé à 11,5300 dollars, contre 11,6200 dollars mardi, perdant 0,77 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs, en baisse, corrigent les hausses des derniers jours

Le blé comme le maïs étaient en nette baisse, le mercredi 20 janvier 2021 à la mi-journée, poursuivant un mouvement de prise de profits entamé la veille, à la suite de Chicago.