« On avait atteint des sommets sur les contrats de blé américain dernièrement et jeudi a été une journée de prises de profits avant la publication d’un important rapport par le ministère américain de l’Agriculture », a indiqué Dax Wedemeyer, de US Commodities.

L’USDA (ministère américain de l’Agriculture) publie vendredi son rapport mensuel sur les prévisions mondiales de récolte (Wasde). L’analyste se demande si le ministère ne va pas relever son estimation de la production mondiale de blé, particulièrement de la Russie.

Le soja continue à s’exporter

En hausse constante depuis le début du mois, le soja est resté proche de l’équilibre jeudi alors que plusieurs importantes commandes à l’exportation ont été annoncées par le ministère de l’Agriculture. Une commande de 374 000 tonnes a été enregistrée vers la Chine, une autre de 152 404 tonnes vers le Mexique. Enfin, 132 000 tonnes devraient partir vers une destination inconnue.

« Le rythme d’exportation vers la Chine continue d’être soutenu. Ils ont été des acheteurs très réguliers ces derniers deux mois et cela a poussé les prix de l’oléagineux à la hausse », a expliqué Dax Wedemeyer. Là encore, les courtiers seront attentifs au rapport américain sur les estimations de production mondiale « pour savoir si les rendements des récoltes vont être réduits ».

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre, le plus actif, a reculé à 5,9525 dollars, contre 6,0750 dollars mercredi, perdant quasi le terrain gagné la veille (−2 %).

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, s’est replié à 3,8700 dollars jeudi, contre 3,8875 dollars la veille (−0,45%).

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre, le plus échangé, a conclu quasi stable à 10,5000 contre 10,5100 dollars la veille (−0,09%).