Soja et maïs avaient profité le mardi 5 mai 2020 de ventes américaines à l’étranger, respectivement en Chine et au Mexique. Ils ont reculé le mercredi 6 mai 2020 en l’absence de nouvelles annonces des exportateurs privés.

Les réserves de biocarburant sont en baisse

Par ailleurs, la production d’éthanol aux États-Unis est remontée pour la première fois depuis la fin de février, s’établissant à 598 000 barils par jour, selon des chiffres diffusés mercredi par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA).

Les réserves du biocarburant ont elles un peu baissé, ce qui semble être le signe d’une hausse de la consommation. Le secteur de l’éthanol influe généralement sur les cours du maïs, 40 % de la production de la céréale aux États-Unis étant destinée à la fabrication du biocarburant.

« Mais le marché se focalise surtout sur les bonnes conditions de développement des semis, s’attendant à des températures plus chaudes jusqu’à la fin du mois de mai », note Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

Les stocks de maïs et de soja devraient augmenter en fin de campagne

Les investisseurs anticipent aussi le rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde), qui sera diffusé le mardi 12 mai 2020 par le ministère américain de l’Agriculture. Ce document « devrait monter une hausse importante des stocks de fin de campagne pour le maïs et le soja », selon Brian Hoops.

Le blé a, pour sa part, baissé avec « l’amélioration des conditions de sécheresse dans les régions de l’Europe et de la mer Noire » productrices de la céréale, note Katie Murphy, de CHS Hedging.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,1425 dollars, contre 3,1700 dollars mardi (–0,95 %).

Le boisseau de blé pour livraison en juillet, le plus actif, a fini à 5,1750 dollars, contre 5,2075 dollars à la précédente clôture (–0,86 %).

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,3250 dollars, contre 8,3950 dollars mardi (–0,80 %).

Avec l’AFP