Les prix avaient bondi en début de séance, les investisseurs digérant les mauvais résultats du rapport sur le progrès des cultures du ministère américain de l’Agriculture (USDA), paru la veille, le lundi 26 juillets 2021

Les cours ont fluctué

« Les estimations étaient pires que prévu pour le maïs, le soja et le blé ce qui a fait monter les cours », a expliqué Dan Cekander, de DC Analysis. « Mais cela n’a pas tenu », a ajouté l’analyste soulignant l’influence sur le marché agricole de « l’humeur négative » liée au peu d’allant de la Bourse mardi 27 juillet 201et aux tensions avec la Chine.

En milieu de journée, de nouvelles prévisions météorologiques ont indiqué un temps « plus frais et humide sur la corn belt », région céréalière américaine, pour cinq jours à partir du 11 août. « C’est un phénomène baissier pour les prix », indiquait Dan Cekander pour expliquer le petit repli des cours en deuxième partie de séance.

Dans l’ensemble, bien que l’avancée du blé de printemps soit très affectée par la sécheresse dans le Nord-Ouest, beaucoup parmi les investisseurs « pensent que les conditions sont assez bonnes dans la corn belt pour assurer cette année des rendements pour le maïs et le soja qui seront dans la moyenne habituelle », a ajouté le courtier.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en septembre a fini en repli de 0,36 % à 6,7450 dollars contre 6,7700 dollars lundi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé en léger retrait de 0,09 % à 5,4625 dollars contre 5,4675 dollars à la précédente clôture.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu sur une petite hausse de 0,13 % à 13,5950 dollars contre 13,5775 dollars lundi.

AFP