« Des chutes de pluie décentes dans la région des plaines où l’on cultive le blé dur vont améliorer les conditions de culture », ce qui faisait baisser le cours du principal contrat de blé, a indiqué Dax Wedemeyer, de US Commodities.

Les courtiers parient sur la hausse du maïs

Sur le maïs, les courtiers se positionnaient à la hausse à une semaine de la publication d’un rapport trimestriel très attendu du ministère américain de l’Agriculture, a ajouté l’analyste. Le soja bénéficiait d’une demande soutenue pour l’huile et les tourteaux, « alors que les stocks américains de soja sont tendus », a souligné encore l’expert de US Commodities.

Le département américain de l’Agriculture publie le 31 mars 2021 son rapport trimestriel qui fait le point sur les stocks et les intentions de cultures, alors que la nouvelle campagne agricole va commencer.

Aucune vente à l’exportation n’a été annoncée par le ministère de l’agriculture depuis vendredi.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,2475 dollars, contre 6,3475 dollars mardi, en repli de 1,57 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,5325 dollars, contre 5,5125 dollars à la dernière clôture, en progrès de 0,36 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 14,3275 dollars, contre 14,2325 dollars, prenant 0,60 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul, maïs toujours en hausse

Les prix de la prochaine récolte de blé reculaient le vendredi 7 mai 2021 en fin d’après-midi, tandis que le maïs poursuivait sa course folle, en raison des inquiétudes qui pèsent sur les cultures au Brésil.