Dans son bilan de la campagne betteravière de 2019-2020 diffusé le 6 février 2020, Tereos annonce un rendement moyen de 88 t/ha à 16°S en France, « l’une des meilleures performances en Europe ». Des résultats hétérogènes selon les régions et les pluies abondantes (100 jours de pluie durant cette campagne), qui ont certes favorisé la croissance automnale des betteraves et l’amélioration des rendements, mais perturbé les arrachages et l’approvisionnement des usines.

Dans le bassin nord, le rendement moyen atteint ainsi 91,5 t/ha (Lillers, Attin, Boiry et Escaudoeuvres), 86,3 t/ha dans le bassin picard (Origny, Bucy et Chevrières), 82,1 t/ha en Champagne (Connantre) et 85,5 t/ha au sud de Paris (Artenay).

135 000 t de betteraves transformées par jour

Ainsi près de 18 millions de tonnes de betteraves ont été transformées en France par Tereos en 125 jours de campagne (21 millions en Europe). Le sucrier fait état d’un record de cadence, avec près de 135 000 t de betteraves par jour transformées dans ses neuf sucreries françaises.

Au niveau logistique, le groupe entend reconduire et étendre pour la prochaine campagne le projet Logismart en phase de test cette année. Il vise à « optimiser en temps réel la gestion des 18 millions de tonnes de betteraves acheminés par camions des 26 000 points de collecte aux différents chantiers d’enlèvement et aux usines. »

99,5 % de renouvellement pour les contrats à échéance

La coopérative sucrière se félicite par ailleurs que « plus de 99,5 % des engagements de volumes qui arrivaient à échéance lors de la campagne de 2019-2020 ont été renouvelés par les coopérateurs [de Tereos] pour une période de cinq ans supplémentaires.

« Ce résultat confirme la solidité du modèle d’approvisionnement coopératif à long terme de Tereos et l’attachement de ses coopérateurs à la culture de la betterave dans un environnement pourtant perturbé par la très forte baisse des cours européens du sucre depuis 2 ans », juge Tereos. Ainsi, le niveau de contractualisation de Tereos est globalement inchangé depuis la hausse de 20 % réalisée avant l’abolition du régime des quotas.

Première campagne bio positive

Tereos juge positif la première campagne à l’échelle industrielle de betterave bio à la sucrerie d’Attin (Pas-de-Calais), la première en France à avoir été certifiée bio par Ecocert. « Pour cette première campagne bio, des agriculteurs bio et en conversion se sont engagés pour une surface de l’ordre de 200 hectares », calcule la coopérative.

Perspectives de marché positives

Elle considère que « les perspectives de marché s’annoncent plus positives avec une remontée des prix du sucre en Europe, un redressement des cours mondiaux, et une dynamique de marché positive sur l’éthanol. Dans ce contexte, Tereos est bien positionné pour tirer parti du redressement de ses marchés et continue à déployer son plan de transformation pour l’avenir. »

> À lire aussi : Tereos à la recherche de gains de compétitivité (07/11/2019)

I.E.