Pourquoi un questionnaire sur cette filière ? Parce qu’elle « est confrontée à des défis majeurs depuis la réforme de l’OCM sucre de 2006 et la fin des quotas sucriers en 2017 ». Ce questionnaire, relayé par la Coordination rurale le 18 juin 2020, s’adresse aux agriculteurs et agricultrices en activité, qui cultivent ou ont cultivé́ de la betterave sucrière, quel que soit leur statut (chefs d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !