Dans une lettre adressée au ministre de l’Agriculture, la Fondation Nicolas Hulot, Générations futures et France nature environnement reviennent sur les quantités de substances actives (QSA) de pesticides vendues en 2019, communiqués par Didier Guillaume le 26 juin 2020, puis précisées par les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement. Selon ces organisations non gouvernementales (ONG), elles ne permettent pas...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !