Réunis en congrès à La Réunion, les producteurs de légumes estiment dans un communiqué diffusé le 21 novembre 2019, que ce partenariat « répond aux évolutions de notre modèle alimentaire et aux attentes des consommateurs qui privilégient le local, la saisonnalité et la durabilité des modes de production ».

Les deux partenaires entendent développer des synergies et des initiatives visant à :

  • Renforcer la qualité et la diversité de la filière des fruits et légumes au sein des carreaux de producteurs sur les marchés de gros ;
  • Réfléchir et s’organiser ensemble pour approvisionner la restauration collective en produits locaux et durables, faisant suite à la loi EGAlim qui impose, en 2024, 50 % de ce type de produits d’origine ;
  • Se former pour une connaissance accrue des débouchés en marchés de gros/commerces de proximité ;
  • Réfléchir ensemble aux nouveaux enjeux environnementaux qui vont s’imposer aux agglomérations pour innover en termes d’organisation de la commercialisation et d’investissements dans de nouvelles technologies ;
  • Communiquer régulièrement ensemble pour toujours mieux valoriser des filières.
I.E.