Le mercredi 16 novembre 2016, une rencontre chez des agriculteurs pratiquant la technique du colza associé à des légumineuses était organisée par Terres Inovia à Villedieu-sur-Indre (Indre). Pour l’institut, cette technique qui concerne plusieurs dizaines de milliers d’hectares doit se développer prioritairement sur plus de 100 000 ha situés dans le croissant historique des petites terres à colza, du Poitou-Charentes à la Bourgogne.

Certains secteurs de cette zone particulièrement exposée aux insectes d’automne où sévissent des résistances aux insecticides sont les plus concernés, estime l’institut. À terme, plus de 40 % de la sole française de colza (1 500 000 ha), soit 600 000 ha, pourrait valoriser pleinement cette technique qui bénéficie d’un certificat d’économie de produits phytosanitaires (CEPP).

Technique économe en intrants

Trèfle d’Alexandrie, fenugrec, lentille, vesce commune ou pourpre et féverole sont parmi les nombreuses légumineuses pouvant être associées en mélange au colza lors du semis. Elles contribuent notamment à le protéger de ravageurs d’automne, comme la grosse altise ou le charançon du bourgeon terminal, et à limiter l’envahissement par les mauvaises herbes. Elles fournissent également de l’azote au colza. Ensuite, le gel fait généralement disparaître ces plantes compagnes.

Terres Inovia, qui teste cette technique depuis 5 ans sur plus de 160 sites d’expérimentation en France, a évalué précisément ces intérêts :

  • Une hausse du rendement de 10 %, soit un gain moyen de 3 quintaux par hectare, voire parfois nettement plus en conditions difficiles ;
  • Des charges de désherbage diminuées de 20 à 30 % ;
  • Un insecticide au moins de supprimé ;
  • 30 unités d’azote économisées en moyenne.

Formation avec Terres Inovia

Pour maîtriser cette technique, un apprentissage progressif est nécessaire selon les producteurs.

L’accompagnement agronomique est donc essentiel. Terres Inovia a donc récemment édité un point technique et propose une formation spécifique aux techniciens de terrain et aux agriculteurs désireux de tester cette technique.

Florence Mélix
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza tutoie les 620 euros la tonne

Les prix du colza terminaient la semaine sur un nouveau record, vendredi 24 septembre 2021, sur le marché européen, passant même brièvement la barre des 620 euros la tonne dans un marché où l’offre peine à suivre la demande.