Le printemps sec a favorisé les attaques de pucerons, qui se multiplient sur différentes cultures.

Même si le seuil d'intervention de un épi colonisé sur deux est rarement atteint en blé, la surveillance reste de mise.

Les pucerons verts sont en augmentation dans les pois. Le traitement est à déclencher quand quelques dizaines d'insectes tombent après que la végétation a été secouée au-dessus d'une feuille blanche.

En tournesol, le seuil de 10 % de pieds atteints est parfois largement dépassé, alors que les plantes sont jeunes et sensibles. Les pucerons verts cachés au coeur du bouton floral provoquent des crispations du feuillage très visibles.