L’aide forfaitaire de 150 € pour la commercialisation de jeunes bovins légers, mise en place le 18 novembre dernier afin de rééquilibrer le marché de la viande, est prolongée d’un mois. Elle ne concernait initialement que les animaux vendus en janvier et février 2017, puis avait été prolongée pour deux mois supplémentaires.

Se félicitant d’un « premier bilan positif » de cette mesure, le poids moyen des jeunes bovins ayant diminué depuis le début de l’année, Stéphane Le Foll a annoncé le 28 avril la prolongation de cette aide jusqu’au 31 mai 2017.

Les jeunes bovins éligibles doivent être des mâles âgés de 13 à 24 mois, de race à viande ou croisée, pesant moins de 360 kg. Les jeunes bovins vifs destinés à l’exportation doivent, quant à eux, peser moins de 680 kg vifs.

Pour réaliser la demande d’aide concernant les ventes réalisées, un formulaire est disponible en ligne.

B.L.