Sofiprotéol, le Crédit Agricole Nord-Est et CDC Entreprises (une filiale de la Caisse des dépôts et consignations) ont annoncé mardi lors d'une conférence de presse la création d'Agro Invest, une société d'investissement dans l'agroalimentaire et l'agroindustrie.

A eux trois, ils y ont apporté à eux trois 55 millions d'euros (Sofiprotéol et CDC Entreprises ont financé 20 M€ chacun et le Crédit Agricole Nord-Est 15 M€). D'autres actionnaires (Caisses régionales du Crédit Agricole, Prédica) ont complété le tour de table à 80 M€. AgroInvest devrait être dotée d'ici un an de 120 à 150 M€ .

L'objectif du fonds est «d'accompagner ou de faire émerger par regroupement des PME leaders européennes dans certains segments de l'agroalimentaire ou de l'agroindustrie», dans un contexte en «pleine mutation», avec une concentration du secteur agrolimentaire très atomisé, de nombreuses transmissions de PME familiales et le développement de la valorisation non alimentaire des productions agricoles.

L'accompagnement sera à la fois financier (en fonds propres) et stratégique, sur du moyen terme (6 à 8 ans).

Avec un objectif de 7 à 10 investissements, Agro Invest ciblera quelques secteurs de l'agroalimentaire et de l'agroindustrie, à raison de 15 M€ maximum pour chaque opération. Les entreprises cibles seront principalement des PME non côtées au chiffre d'affaires compris entre 30 et 500 millions d'euros et une valeur entreprise entre 15 et 250 millions d'euros.

«On ne s'interdit rien» assure Philippe Tillous-Borde, président du conseil de surveillance d'Agro Invest et directeur général de Sofiprotéol. Agro Invest est en tout cas décidée à faire très vite.

I.E.