Les coûts de production agricole ont poursuivi leur progression entre mars et avril 2012, mais de manière modérée. Sur un an, la hausse des coûts de production s'est stabilisée à 2,1 % en mars et avril, indique le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l'Agriculture, lundi, dans sa lettre Agreste Conjoncture.

Pour autant, les prix d'achat des biens et services de consommation courante sont restés proches du point culminant atteint en 2008, précise le service du ministère. « En effet, si le prix d'achat des aliments pour animaux a continué sa progression (depuis février), celui du poste “énergie et lubrifiants” s'est replié entre mars et avril », explique-t-il.

Le prix d'achat de l'énergie a diminué entre mars et avril dans le sillage du prix du pétrole, après avoir atteint un pic en mars. Il reste supérieur au point culminant atteint lors de la flambée des prix de 2008. Sur un an, sa hausse en avril a atteint 8 %, contre +10 % en mars. De son côté, l'indice du prix du fioul domestique s'est accru de 9 % sur un an à la fin d'avril (contre 11 % en mars).

Le prix d'achat des aliments pour animaux a augmenté à nouveau depuis février, après un recul entre juin 2011 et janvier 2012. Les cours des matières premières de l'alimentation animale sont repartis à la hausse depuis le début de l'année. Sur un an, le prix des aliments pour animaux a diminué toutefois de 1,8 %.

Le prix des engrais est resté relativement stable entre janvier et avril 2012. Il demeure par ailleurs nettement inférieur au niveau atteint lors de la flambée des cours de 2008-09.

En glissement annuel, la hausse des coûts de production pour la majorité des Otex s'est stabilisée en avril. Les coûts de production pour l'Otex hors-sol se sont repliés de 1,4 % par rapport à avril 2011.

B.V.