La hausse des prix d'achat des intrants s'accroît de 19% en mai 2008 comparé à mai 2007 pour les biens et services de consommation courante. Celle du poste «énergie et lubrifiants» s'accentue en mai (+44% après +32% en avril) sans intégrer le remboursement de la TIPP. La hausse des prix des engrais et amendements s'amplifie en mai (+45% contre +40% en avril). En revanche, les prix des aliments pour animaux tendent à se stabiliser (+25% après +24% en avril), notamment pour les aliments composés.

Le prix du pétrole brut «Brent», coté à Rotterdam et exprimé en euro, s'amplifie nettement en mai (+59% comparé à mai 2007 contre environ +40% au cours des deux mois précédents). Le prix du fioul domestique, principal poste de charges, progresse de 69% (+52% avec le remboursement de Tipp) en glissement annuel contre +51% en avril.

Les prix des engrais simples s'accroissent fortement sur les huit premiers mois de la campagne 2007-2008 (+22%). Les engrais et amendements voient leurs prix en hausse de 45% en mai. Les volumes de fertilisants (en tonnes d'éléments fertilisants) livrés en France sont en hausse de 12% sur les huit premiers mois de la campagne 2007-2008. Les livraisons de phosphates explosent (+23%), sans doute en raison d'anticipations d'achat liées à la hausse des prix. Celles de potasse augmentent de 13%. La hausse de 9% des livraisons d'azote peut également traduire une anticipation des achats mais aussi une relance de la production, avec la remise en culture de jachères.

S.B.