La coopérative Noriap (Picardie, Seine-Maritime) a indiqué, vendredi dans un communiqué, la création d'un « pôle bio ».

Noriap a postulé à un appel à projets émanant de l'agence de l'eau Artois-Picardie visant à développer l'agriculture biologique dans les secteurs à enjeux pour l'eau potable. « Notre projet a été retenu et particulièrement apprécié par l'agence qui soutiendra Noriap pour la création d'un pôle bio pendant trois années », indique la coopérative dans un communiqué du 21 novembre 2014.

« Le recours au mode de production biologique est une réponse pour les producteurs dont les parcelles sont situées au sein des zones à enjeux eau potable et en recherche de stratégie d'exploitation. L'objectif pour la coopérative est triple, explique Céline Leeman-Broyer, responsable du projet : faire savoir que la coopérative propose une gamme bio et collecte déjà des céréales bio, structurer notre approche bio avec les partenaires du projet, développer l'accompagnement des adhérents qui le souhaitent vers une conversion. » 

Pour ce projet, la coopérative indique s'être entourée de plusieurs partenaires : la chambre d'agriculture de la Somme, l'Institut polytechnique Lasalle de Beauvais, le CER France 80, la Fédération régionale des coopératives agricoles, l'Union Coops Bio Céréales et Novial.