Dans une note de conjoncture, Agreste indique que la commercialisation des fraises a été difficile en début de campagne. En effet, les premiers bilans font ressortir des difficultés liées à la crise sanitaire, avec une chute de la demande, notamment au moment du confinement. Ainsi, les prix à la production des fraises ont chuté en mars 2020, à des niveaux très en deçà de ceux des années précé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !