À 5,97 €/kg de carcasse, le cours moyen de l’agneau se redresse. La hausse a débuté lors de la deuxième semaine d’août au moment de la fête de l’Aïd el-Kébir et de la baisse des importations de viande à prix bas.

Avec plus de 342 000 têtes en août 2019, les abattages d’agneaux sont supérieurs de 2,3 % à ceux de 2018. En cumul depuis le début de l’année, les abattages ont toutefois baissé aussi bien en poids qu’en nombre de têtes.

Du côté des importations de viande ovine, en juillet 2019, elles sont en repli de 12 % en volume et de 17 % en valeur, sur un an. Les quatre principaux pays fournisseurs ont diminué leurs envois : le Royaume-Uni de 9 %, l’Irlande de 8 %, l’Espagne de 15 % et la Nouvelle-Zélande de 37 %.

Depuis janvier 2019, les importations totales de viande ovine ont augmenté de 1,2 % en volume et reculé de 4 % en valeur par rapport à la même période de 2018.

M.-F. Malterre

Source : Agreste, lettre de conjoncture du ministère de l’Agriculture.