En septembre, le cours moyen de l’agneau s’établit à 6,17 €/kg de carcasse en septembre 2019, annonce la note de conjoncture du ministère de l’Agriculture. Il poursuit sa hausse saisonnière tout en restant en dessous de son niveau de 2018. L’entrée de la marchandise en provenance de la Grande-Bretagne continue de peser sur les cotations françaises.

Les abattages d’agneaux en septembre 2019, avec près de 262 000 têtes, sont supérieurs de 3,6 % à ceux de 2018. Du côté des réformes, ils baissent. En cumul depuis le début de l’année, les abattages d’ovins ont reculé en tête et en poids. En août 2019, la production ovine française augmente en poids de 3,7 % sur un an. La hausse atteint 0,6 % sur l’année.

Progression des achats en provenance du Royaume-Uni

En août 2019, les importations de viande ovine ont chuté de 3,5 % en volume et de 9 % en valeur sur un an. Le repli concerne l’Irlande (–14,5 %) et la Nouvelle-Zélande (–28,5 %). À l’inverse, les achats en provenance du Royaume-Uni et de l’Espagne progressent sur un an, respectivement de 7 % et de 17 %. Depuis janvier 2019, les importations totales de viande ovine ont augmenté de 0,7 % en volume, mais reculé en valeur de 4,6 % par rapport à la même période de 2018.

M.-F. Malterre