Organisée par la FRSEA Nord Bassin parisien, la deuxième édition de la Nuit verte a ouvert ses portes au pied de la Tour Eiffel vendredi après-midi.

L'événement, qui rassemble 2.000 agriculteurs et prévoit 150.000 visiteurs pendant deux jours, se veut pédagogique, avec comme thème cette année « agriculture et biodiversité ».

« Nous voulons nous réapproprier la couleur du vert », a déclaré Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA et organisateur de l'événement. « Nous voulons reconnecter le lien avec les Parisiens en leur montrant notre savoir-faire. Et prouver que la biodiversité, il y en a aussi chez nous ».

Au programme de cet évènement ouvert au public : des dégustations de produits du terroir des 12 départements participants, une ferme pédagogique, des débats et des concerts.

Et à deux jours des élections européennes, c'est aussi l'occasion pour la FNSEA d'appeler les électeurs aux urnes. Samedi, un débat sur l'Europe sera organisé en présence des principales têtes de listes. « Nous avons besoin d'une harmonisation sociale et environnementale, nous ne voulons surtout pas faire passer le message d'une France nationaliste », a ajouté Luc Smessaert.

Adèle Magnard