Dans son ensemble le solde des échanges agroalimentaires français s’établit à +543 millions d’euros (M€) en octobre 2016. Il est inférieur de 259 M€ à l’excédent d’octobre 2015, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture publiée le lundi 12 décembre. Les échanges de produits agricoles bruts enregistrent, eux, un déficit de 189 M€ faisant suite à une baisse du solde de 266 M€ par rapport à octobre 2015.

Les produits agricoles transformés connaissent une légère hausse de leur excédent de 7 M€ pour atteindre 732 M€ en octobre. La baisse de 84 M€ des exportations est compensée par le recul de 91 M€ des importations. Les envois de vins et champagnes sont en diminution de 61 M€ alors que les importations de viandes et produits d’abattage se réduisent de 303 M€ par rapport à octobre 2015.

Chute des exportations de céréales

Les exportations des produits agricoles bruts enregistrent une baisse de 229 M€. Ce recul est essentiellement porté par les céréales qui perdent 237 M€ sur un an. L’orge a perdu l’un de ces principaux débouchés en Chine alors que les envois de blés vers l’Algérie et le Maroc sont en baisse. Les exportations animales compensent cette chute. Les ventes d’animaux vifs, œufs et miel se chiffrent à 194 M€ contre 141 M€ en octobre 2015.