L'excédent des échanges agroalimentaires français s'est réduit entre avril 2011 et avril 2012, en raison notamment d'une baisse des exportations céréalières et d'une chute du prix de la pomme de terre.

L'excédent des échanges agroalimentaires français a atteint 826 millions d'euros (M€) en avril 2012, en baisse de 52 M€ par rapport à avril 2011. Les exportations (-22,5 M€) diminuent légèrement tandis que les importations (+29,1 M€) augmentent, constate le ministère de l'Agriculture dans une publication Agreste (1).

L'excédent des échanges en produits agricoles bruts s'élève à 205 M€ en avril 2012, en baisse de 153 M€ par rapport à avril 2011. L'excédent avec l'UE se réduit de 56 M€, tandis que le déficit avec les pays tiers se creuse de 98 M€.

Les exportations de produits bruts (1.179 M€) baissent fortement (-15 %). La valeur des exportations de blé tendre baisse de 88 M€ (-26 %) sous l'effet des quantités (-14 %) et des prix. La valeur des exportations de blé dur diminue de 51 % à cause de la forte baisse de la demande algérienne. Les quantités exportées d'orge sont aussi en baisse (-34 %). La valeur des exportations de pommes de terre (-55 %) pâtit de la forte baisse des cours, ainsi que de la baisse des volumes exportés (-13 %), notamment vers l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Malgré la baisse du prix du tournesol, la valeur des exportations a augmenté de 90 % grâce à la hausse des expéditions (Allemagne, Espagne). Les exportations de pois secs sont en hausse de 6 M€.

L'excédent des échanges en produits agricoles transformés atteint 621 M€ en avril 2012, en hausse de 102 M€ par rapport à avril 2011. Les exportations augmentent de 183 M€.

La valeur des exportations de vins (hors mousseux) augmente de 21 %, grâce à la fois à la demande de l'UE et des pays tiers. Les exportations de cognac sont en hausse de 51 M€ (+39 %), du fait de la hausse des volumes et des prix.

_____ 

(1) Agreste Conjoncture, Commerce extérieur agroalimentaire, juin 2012.