Le déficit commercial des produits agricoles n’enregistre pas de forte variation en mai. Il s’établit à –142 millions d’euros, indique une note de conjoncture des Douanes, publiée le 7 juillet 2017. Cette tendance s’explique par une hausse légèrement plus importante des importations (+2,1 %) face aux importations (1,8 %).

Hausse des importations de produits agroalimentaires

L’excédent des échanges de produits agroalimentaires s’est, quant à lui, dégradé en mai. Il perd 167 millions d’euros. « Alors que les exportations poursuivent une progression régulière, les importations enregistrent une poussée et l’excédent se réduit », explique la note des Douanes. Les achats ont augmenté en provenance des grands pays européens sur des secteurs tels que les produits laitiers, la boulangerie biscuiterie, les huiles végétales ou encore la viande et les préparations à base de viande. Les importations de tourteaux de soja depuis le Brésil sont également en hausse. Les exportations ont augmenté dans l’ensemble vers l’Union européenne et pour les produits laitiers vers l’Algérie et la Chine.