Le solde commercial des produits agricoles progresse de 55 millions d’euros en juin 2017. Il s’établit à – 77 millions d’euros. Les exportations ont progressé de 1,4 %, alors que les importations ont chuté de 3,2 %. Concernant les produits agroalimentaires, la balance commerciale française atteint 527 millions d’euros, soit 48 millions d’euros de plus qu’en mai. Les ventes hors de nos frontières se sont repliées de 0,4 %, et les achats de 1,8 %.

Du mieux pour les ventes de céréales

« Les ventes de céréales continuent de se raffermir vers l’Union européenne et l’Algérie mais retombent vers l’Arabie saoudite et l’Égypte, observent les Douanes dans leur dernière note diffusée ce 8 août 2017. Vers l’Union européenne, de bonnes performances interviennent également pour les graines oléagineuses, les fruits et le tabac brut. » Le recul des importations concerne essentiellement les pays tiers : l’Australie et le Canada pour les oléagineux, ou encore Israël pour les fruits et légumes.

En juin toujours, même s’ils restent à un niveau élevé, les échanges de produits agroalimentaires reculent, mais plus fortement à l’importation qu’à l’exportation. Conséquence, l’excédent commercial augmente. « Le recul des achats se concentre sur les Pays-Bas (huile de tournesol), l’Allemagne (viande et produits à base de viande), l’Inde, le Royaume-Uni et le Brésil (tourteaux de soja). » Les Douanes soulignent « une forte poussée des achats d’huile de tournesol à l’Ukraine, tout comme la fermeté des approvisionnements en beurre et thé auprès de l’Irlande ».