En mai, le solde du commerce extérieur du secteur agricole s'améliore dans un contexte général d'augmentation du déficit de la balance commerciale, selon un rapport du ministère des finances.

Les importations en baisse, notamment de tomates du Maroc, sont le principal facteur de l'amélioration du solde extérieur agricole.

Il est à noter que les importations de cacao de l'Afrique et de graines oléagineuses de l'Australie et du Paraguay sont également en baisse.

Les industries agroalimentaires (IAA) ne bénéficient pas de la tendance agricole. Une légère hausse des importations de tourteaux de soja du Brésil associée au recul des exportations, notamment vers l'Union européenne, creusent le déficit extérieur. Le sucre, les produits à base de cacao et les préparations de céréales sont les principaux produits touchés par la baisse à l'exportation.