Globalement très faibles au cours des trois premières semaines du mois d’avril 2017, les précipitations ne sont réellement arrivées qu’en dernière semaine sur la France, précise MeteoNews. Les quantités de pluie ont été déficitaires partout, ne représentant parfois que 5 à 10 % de la normale, notamment en Champagne-Ardenne avec 3,4 mm seulement à Reims.

Déficit de 52 % en avril

En moyenne, la France a reçu 30 mm d’eau au cours de ce mois d’avril pour une moyenne de 63 mm sur la période 1981-2010. Le déficit atteint 52 %. C’est au mont Aigoual qu’il a le plus plu : 101,3 mm dont 79 mm en une seule journée le 30. En plaine, le maximum appartient à Istres, dans les Bouches-du-Rhône, avec 82 mm. Avril 2017 a été sec, mais dix mois d’avril ont été plus secs depuis 1946 en France avec un record en avril 1955 : seulement 7 mm.

Record de sécheresse depuis juillet 2016

De juillet 2016 à avril 2017, la France n’a reçu que 453 mm de précipitations en moyenne nationale, un record, battant de très peu le record établi entre juillet 1948 et avril 1949 qui était de 454 mm. La moyenne de 1981 à 2010 pour la période juillet-avril est de 647 mm. Le déficit atteint 30 % sur ces dix mois !

Beaucoup de soleil

L’ensoleillement a été généreux sur l’ensemble du pays, précise Météo-France, et à ce jour souvent excédentaire de plus de 50 % sur la moitié ouest. Ce mois d’avril devrait être comparable à celui de 2011, sans toutefois atteindre les valeurs records d’avril 1997.

Températures très chaudes… puis très froides

Avril 2017 était parti pour être très chaud avec 3 degrés d’excédent en première quinzaine et des pics de chaleur particulièrement précoces, notamment le 9 avec 25 degrés et plus sur les deux-tiers du pays, rappelle MeteoNews. En seconde quinzaine, la tendance s’est totalement inversée avec des descentes d’air froid successives, faisant brutalement chuter la température moyenne nationale. Les gelées ont été fréquentes et tardives sur bon nombre de régions, avec des records de froid, par exemple –5,4 degrés le 20 à Beauvais et jusqu’à –8,9 degrés à Mourmelon-le-Grand, dans la Marne.

Au final, avril est très proche de la normale 1981-2010 avec 0,4 degré d’excédent et 11,2 degrés de moyenne, à peine plus finalement qu’en mars dernier qui fut très chaud (10,8 degrés). Les nuits fraîches, voire froides, ont été compensées par des journées douces.

F.M.